Collaborateur HUG responsable Dre Soraya Amar El-Dusouqui
Département, service Service d’Hématologie, Unité d’Hématologie Transfusionnelle
e-mail soraya.elDusouqui@hcuge.ch
Pays collaborateur Cameroun
Médecin collaborateur Pr Dora Mbanya, Dr Sylvie Moudourou
Département, service Service d’Hématologie et de Transfusion
Institution CHU de Yaoundé
e-mail dmbanya1@yahoo.co.uk
Date de début
Date de fin
La transfusion sanguine sécurisée par l’inactivation des pathogènes (IP) est une thérapeutique déjà en routine dans certaines pays pour les plaquettes (notamment en suisse) et le plasma.
La molécule S-303 (développée par CERUS) combinée avec le glutathion a déjà reçu l’aval de l’Afssaps pour démarrer une étude clinique phase III utilisant les concentrées érythrocytaires (CE) traité par le S-303 pour inactiver les pathogènes. Nous voulons étudier les effets de la même dose sur les composants du sang total. L’objectif futur du projet du CTS des HUG de Genève est de transférer la technologie dans les pays africains qui utilisent principalement le sang total pour la transfusion et de réaliser un transfert de technologie pour inactiver le sang.
Le projet du l’UHT de Genève est de réaliser un transfert de technologie pour inactiver le sang total qui est le produit sanguin le plus utilisé dans les pays à faibles ressources (environ 75 à 80%). Parallèlement la formation en hémovigilance des équipes collaborateurs doit commencer très rapidement. Ces pays en ont le plus besoin sur le plan de la sécurité transfusionnelle. De plus nous souhaitons viser prioritairement la transfusion des femmes dans le peri partum afin de leur éviter un choix entre un risque vital lors de l’accouchement si elles ne sont pas transfusées ou le risque vital à plus long terme lié à une maladie transmissible par transfusion.