Entre 1996 et 2000, à la demande du gouvernement rwandais, la DDC a soutenu un projet visant à développer les services de santé mentale au Rwanda