Dépistage du cancer du col de l’utérus au Cameroun: faisabilité de la visite unique en utilisant un test HPV rapide

Posté dans Clinique | 0 commentaire

Nom du collaborateur HUG responsable Patrick Petignat, Rosa Catarino, Département, service Département de Gynécologie et Obstétrique / Département de Gynécologie et Obstétrique / e-mail patrick.petignat@hcuge.ch, RosaIsabel.PintoCatarino@hcuge.ch, Pays collaborateur Cameroun Nom du médecin collaborateur Kenfack Bruno, Pierre-Marie Tebeu, Adamo Bongoe Département, service, unité Unité de Santé Reproductive / Département d'obstétrique et gynécologie / Département d'obstétrique et gynécologiec Institution Hopital de District Dschang / Hôpital du Centre Hospitalier Universitaire de Yaoundé / Hopital Regional Edea e-mail brunokenfack@gmail.com, pmtebeu@yahoo.fr, bongoecam@yahoo.com Date de début 01/07/2015 Date de fin Le cancer du col utérin est une cause majeure de mortalité due au cancer chez les femmes qui habitent dans les pays en voie de développement. Dans ces pays, les patientes se présentent le plus souvent avec des cancers avancés et incurables. L'étude a pour but d'évaluer la faisabilité et la sécurité pour prévenir le cancer du col utérin en utilisant un test rapide de détection de l’HPV L’étude se déroulera dans une zone géographique bien définie dans la province de l'Ouest du Cameroun (Dschang) avec une population estimée à 200.000 habitants. Les femmes éligibles, âgés entre 30 et 49, seront invités à effectuer un auto-HPV rapide (Xpert HPV). Les femmes HPV-négatives seront rassurées et conseillés de répéter le test dans 5 à 10 ans. Les femmes HPV positives seront invités pour l'inspection visuelle avec l'application d'acide acétique à 4% (VIA) et de Lugol (VILI) et seront traitées si anormal. Un contrôle de la qualité sera fait à l'aide (i) d’une fraction de l’échantillon pour un deuxième test HPV (Cobas HPV), (ii) de l'histologie des résultats pathologiques, et (iii) d’un ensemble de photographies du col de l'utérus. La sensibilité, spécificité, valeur prédictive positive et la valeur prédictive négative seront calculés pour le VIA/VILI, en utilisant l’histopathologique comme gold-standard. La disponibilité d'un auto-test HPV rapide fournit une occasion sans précédent de développer un programme de dépistage du cancer du col utérin en Afrique. Les données obtenues dans le cadre de cette étude permettront de déterminer le niveau de soutien qui sera nécessaire pour maintenir les services d’haute qualité au niveau de l'équipement et des compétences des fournisseurs pour la prévention du cancer du col de l’utérus.  ...

Lire la suite