Nous évaluerons les recommandations du protocole de l’OMS actuel (1999) de traitement de la malnutrition sévère, qui propose une antibiothérapie systématique pour tous les enfants malnutris aigus sévères (MAS), même en l’absence de complications (bon test d’appétit et aucun signe infectieux).